Le côté sombre des médias sociaux

Notre documentaire relate les histoires de personnes à qui des informations propagées dans les médias sociaux ont porté préjudice. Avec l’essor des médias sociaux, les messages haineux véhiculés par des sites malveillants reconnus ont rapidement essaimé dans des cadres d’interaction sociale en apparence inoffensifs. La présente recherche vise donc principalement à mettre en lumière la complexité et l’intersectionnalité de la cyberviolence quand on parle d’identités marginalisées.

Adeela Arshad-Ayaz parle de son projet de documentaire.

Vidéos

Documentaire

Équipe

Adeela Arshad-Ayaz, Ph. D. (chercheuse principale)

Titulaire d’un doctorat en sociologie de l’éducation de l’Université McGill, Adeela Arshad-Ayaz est actuellement professeure agrégée en théorie de l’éducation à l’Université Concordia. Son enseignement et ses travaux de recherche sont axés sur la diversité et l’antiracisme; la sociologie des technologies, en particulier le discours haineux, la violence, l’extrémisme et la stigmatisation de « l’autre » sur les médias sociaux; le développement international; la mondialisation et la citoyenneté responsable.

Jihan Rabah PhD

Jihan Rabah est actuellement Vice-présidente de Recherche et Analyse avec eConcordia/KnowledgeOne. Elle a également travaillé avec Project Someone en tant que titulaire de la bourse de recherche postdoctorale Mitacs à l’Université Concordia entre 2016 et 2018. Ses champs d’intérêt de recherche sont fondés sur les avantages des technologies numériques dans l’éducation, en particulier sur l’intersection des rôles libérateurs et/ou oppressifs que les médias sociaux peuvent jouer dans les environnements d’apprentissage.