Nouvelles

Article sur la radicalisation violente

Maxime Bérubé, chercheur postdoctoral CHRS du projet SOMEONE et de l’Université Concordia, et son coauteur Benjamin Ducol de l’Université de Montréal, ont récemment publié l’article intitulé « Radicalization in arms? Exploring armed violence capital in the context of Quebec’s civilian military simulation communities » [Radicalisation dans les armes ? l’Exploration de la capitale de la violence armée dans le contexte des communautés de simulation militaire civile du Québec], dans le numéro de septembre 2019 de Global Crime.

S’appuyant sur une étude de cas portant sur des civils impliqués dans des simulations militaires, l’article suggère finalement que si le recours à une violence excessive nécessite une motivation idéologique, une radicalisation violente peut se produire sans elle.

Pour lire l’article, veuillez cliquer ici

Nouveau poste à combler avec la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents (PREV)

La Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents (PREV) est à la recherche d’une COORDONNATRICE GÉNÉRALE ou COORDONNATEUR GÉNÉRAL (PROFESSIONNELLE OU PROFESSIONNEL DE RECHERCHE). Pour en savoir davantage sur le poste et s’informer du processus de candidature, merci de cliquer ici.

Veuillez poser votre candidature au plus tard le mercredi 18 septembre 2019 à 17 h.

Nouveau comité provincial dédié à l’exploration et à l’innovation en médiation culturelle numérique du MBAM

Photo:  Jean-François Brière, MBAM

Le directeur de Project SOMEONE, Vivek Venkatesh, participe à un nouveau comité provincial dédié à l’exploration et à l’innovation en médiation culturelle numérique. Organisé par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), le comité est composé de chercheurs universitaires, d’experts en technologie et de spécialistes en muséologie. Pour plus de détails, veuillez cliquer ici.

Nouveau poste à combler pour le Projet PREV-IMPACT

La Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents (PREV) est à la recherche d’une COORDONNATRICE OU d’un COORDONNATEUR POUR LE PROJET PREV-IMPACT. Pour en savoir davantage sur le poste et s’informer du processus de candidature, merci de cliquer ici.

Veuillez poser votre candidature au plus tard le lundi 9 septembre 2019 à 17 h.

« Dire et/ou maudire Dieu par la musique » maintenant disponible en ligne

 

Vivek Venkatesh, directeur de Project SOMEONE et Éric Bellavance, historien, bibliste et chargé de cours à l’Université de Montréal, à l’Université McGill et à l’Université Concordia, ont récemment édité un numéro spécial de Théologiques de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal intitulé Dire et/ou maudire Dieu par la musique. Quinze chercheurs locaux, nationaux et internationaux ont contribué à cette publication qui explore ce sujet du point de vue de diverses disciplines universitaires.

Le numéro est maintenant disponible en ligne ici.

Un collaborateur du projet SOMEONE aide le NCSS à répondre aux fusillades de masse aux États-Unis

Dan Mamlok, un collaborateur du projet SOMEONE et chercheur postdoctoral du département d’éducation de l’Université Concordia, a récemment été invité par le National Council for the Social Studies (le Conseil national des sciences sociales) pour aider à définir une réponse aux fusillades de masse endémiques aux États-Unis. La déclaration du NCSS souligne l’importance d’éduquer les jeunes avec le soutien de nouvelles ressources innovantes en sciences sociales et de créer un dialogue qui s’attaque aux idéologies problématiques menant à l’extrémisme et à la violence afin d’encourager la compétence civique.

Pour lire la réponse, ainsi qu’explorer des ressources et des idées, veuillez cliquer ici.

Panel sur le profilage racial et social disponible en ligne

Grimposium et Project SOMEONE ont collaboré avec Heavy Montréal pour présenter Pig Destroyer, légende du grindcore, au Théâtre Corona le 26 juillet 2019. Paysage de la Haine a ouvert le spectacle qui a aussi proposé un atelier jeunesse ainsi qu’un panel sur le profilage racial et social modéré par Annabelle Brault, professeure de musicothérapie à l’Université Concordia et collaboratrice de Landscape of Hate, ainsi que la participation de Vivek Venkatesh, directeur du Projet SOMEONE; Elsa F. Mondésir Villefort, chargée de projet pour l’éducation du public aux droits de l’homme et pour la promotion de la solidarité internationale parmi les jeunes, et membre du groupe consultatif sur la jeunesse de la Commission canadienne pour l’UNESCO; JR Hayes, compositeur et chanteur du groupe Pig Destroyer et Will Prosper, réalisateur de documentaires, militant des droits civils, ancien agent de la GRC, cofondateur de Montréal-Nord Républik, un mouvement de citoyens contre la brutalité policière, et cofondateur du Forum social Montréal Hoodstock. Pour voir la vidéo du panel, veuillez cliquer ici.

Nouveau spectacle de Paysage de la Haine disponible en ligne

Grimposium et Project SOMEONE ont collaboré avec Heavy Montréal pour présenter Pig Destroyer, légende du grindcore, au Théâtre Corona le 26 juillet 2019. L’ensemble d’improvisation électronique Paysage de la Haine, avec les cofondateurs Vivek Venkatesh et Owen Chapman, ainsi que les collaborateurs Annabelle Brault, Jason Wallin, David Hall et anabasine, a ouvert le spectacle. L’événement a aussi offert un atelier pour les jeunes et un panel sur le profilage racial et social. 

 

 

Nouvelle base de données pour informer le discours de haine en ligne

Project SOMEONE est heureux d’annoncer le lancement de la base de données Words in Context. Le projet utilise l’analyse du discours critique assistée par corpus (CACDA) pour analyser de manière critique le discours de haine récent sur des espaces en ligne populaires tels que YouTube, Twitter, Facebook et Reddit.

Le projet met l’accent sur les contextes libanais et canadien et vise à informer et à façonner les politiques publiques sur les questions d’extrémisme, de misogynie et de violence sexiste. Les responsables gouvernementaux et communautaires, les chercheurs et les praticiens peuvent accéder à cet outil précieux pour détecter les schémas et tendances de la haine en ligne.

Le site Web de la base de données est facilement navigable par mot-clé ou par thème (chacun également accompagné d’une note de politique) et les données brutes sont également disponibles au téléchargement.

Le projet a été développé par Vivek Venkatesh, Kathryn Urbaniak, Manasvini Narayana, Ryan Scrivens, Rawda Harb, Racha Cheikh-Ibrahim, Tieja Thomas et Simon Rodier. Il a été financé par Affaires mondiales Canada dans le cadre d’un projet plus vaste comprenant le CLOM « De la haine à l’espoir », ainsi que des ateliers spécialisés au Liban.

Pour en savoir davantage, visitez le site Web

Nouvel outil d’infographies pour lutter contre le profilage racial et social

 

Le projet SOMEONE collabore actuellement avec la Commission canadienne pour l’UNESCO sur un projet de développement d’infographies, dans le cadre d’une trousse à outils qui aidera à éclairer les problèmes liés au profilage racial et social dans les communautés marginalisées.

Nous aspirons à créer des récits multimédias avec ces communautés pour représenter de diverses expériences, ainsi que co-créer des espaces de dialogues pluralistes avec des intervenants clés de plusieurs secteurs de la société. 

 À ces fins, nous organisons présentement un événement unique dans son genre qui s’agit d’un panel public sur le profilage racial et un atelier jeunesse, suivi d’un spectacle de Paysage de la haine et de Pig Destroyer le 26 juillet au Théâtre Corona. Les données de ces interventions contribueront à cette boîte à outils.

Ce project a été developé par Léah​ Snider, Emma Haraké​, Kathryn Urbaniak, Manasvini Narayana et Vivek Venkatesh.

FR – Silent LANDSCAPE_Jun17_2019