Andragogie et discours haineux par Internet

Le présent projet vise à donner à la population canadienne les moyens de participer davantage aux débats controversés entourant les questions sociopolitiques concernant leur communauté. Il exploite les possibilités d’interconnexion entre les modèles andragogiques les plus en vue et les différents médias sociaux afin de favoriser la création d’espaces d’apprentissage informels au sein desquels des discussions critiques sur les structures sociales et sur ce qui est juste ou injuste pourront avoir lieu. Des plans de cours à l’appui seront ajoutés sous peu.

Vidéos

Vidéo 1

Première d’une série, cette vidéo décrit des stratégies d’utilisation de la technologie dans le cadre de rencontres communautaires, de séances de discussion ouverte et de tribunes publiques. Ces stratégies ont pour but d’empêcher l’émergence du discours haineux lorsque sont abordées des questions sociales controversées. À cette fin, elles préconisent l’application des principes de l’apprentissage des adultes. Ici, Alex cherche à susciter, au sein de sa communauté, un dialogue sur les moyens de contrer un éventuel discours haineux qui trouverait écho dans son milieu. Suivez-la dans son parcours.

Le théâtre de l’opprimé en version virtuelle

Dans la deuxième vidéo, Alex et ses amis réfléchissent aux diverses interventions qu’ils pourraient effectuer. De leur remue-méninges se dégage la possibilité d’intégrer dans les médias sociaux des activités axées sur la technique du théâtre de l’opprimé.

Pour obtenir de l’information complémentaire, notamment sur les questions directives, consultez les documents d’appui (en PDF).

Les cyberméthodes d’analyse positive et de recherche des atouts

Recourant aux forums de discussion pour s’assurer la participation de leurs pairs, Alex et ses amis abordent la question du discours haineux. Ils commencent à employer les méthodes d’analyse positive et de recherche des atouts.

Pour obtenir de l’information complémentaire, notamment sur les questions directives, consultez les documents d’appui (en PDF).

La séance de discussion ouverte en version virtuelle

Les membres de la communauté ont débattu de la manière de traiter du discours haineux sur Internet. Dorénavant, ils utiliseront des outils numériques pour prendre des décisions consensuelles en contexte réel.

Pour obtenir de l’information complémentaire, notamment sur les questions directives, consultez les documents d’appui (en PDF).

Équipe

Robert G. McGray PhD

Robert G. McGray est professeur adjoint à l’Université Brock. Rédacteur adjoint de la Revue canadienne pour l’étude de l’éducation des adultes (rcééa), il se spécialise en andragogie.

Tieja Thomas PhD

À la fois chercheuse et éducatrice, Tieja Thomas consacre ses pensées, son enseignement et ses écrits aux questions entourant la formation civique et la technologie en éducation.

Actes de colloques

Adult education and the challenge of online hate

Thomas, T., & McGray, R. (2015). Proceedings of the 34th Annual Conference of the Canadian Association for the Study of Adult Education (CASAE), Université de Montréal, Montreal, Canada.  

Abstract  

This paper attempts to trace possible connections between adult education and strategies for addressing instances of hate – specifically as they happen in online and social media contexts. While there is a gap in the literature addressing the connection, recent high profile cases of online hate raise the question: how can pedagogical approaches address the phenomenon? In this paper, we examine the ways in which community and adult educators can use social media to promote healthy communication and to foster powerful learning spaces when addressing contentious social issues in community settings. Basing our work on influential models of adult learning program design, we explore strategies for using technology in, and with, community meetings, town-hall discussions, and public forums. 

Thomas_McGray_2015_The challenge of online hate