PROFILAGE

Une boîte à outils pratique pour les intervenants communautaires, de la santé, de l’éducation et de la police au Canada pour comprendre le profilage racial et social et trouver des solutions pour l’avenir. Cette boîte à outils examine le problème du profilage racial et social dans les communautés marginalisées et explore certaines solutions. Elle a été commandée par la Commission canadienne pour l’UNESCO et développée par le Projet Someone à l’Université Concordia.

Agissant comme un miroir de la société canadienne, la trousse sert de tremplin aux particuliers et aux groupes pour apprendre, faire preuve d’empathie, réfléchir et explorer les pistes de solution.

La boîte à outils est organisée autour de cinq questions :

  1. Qu’est-ce que le profilage racial et social ?
  2. Que se passe-t-il actuellement ?
  3. Comment examiner le profilage ?
  4. Qu’est-ce que l’impasse ?
  5. Quelles sont les options possibles pour l’avenir ?

1. Qu’est-ce que le profilage racial et social ?

Un même thème central se dégage de toutes les définitions du profilage racial : des personnes en situation d’autorité attribuent une intention criminelle à des personnes ou à des groupes en raison de stéréotypes fondés sur la race, la couleur, l’ethnie et d’autres marqueurs identitaires.

Toutefois, notre recherche et nos discussions avec des intervenants ont démontré qu’il y a également profilage lorsque des personnes en position d’autorité pratiquent la discrimination fondée sur des stéréotypes sans nécessairement présumer d’intentions criminelles.

2. Que se passe-t-il actuellement ?

Le profilage existe et il est très répandu. Il cause du tort, et des efforts concertés seront nécessaires pour le contrer. Le contenu de cette section se veut un aperçu et non un portrait exhaustif de la situation du profilage au Canada.

« Les statistiques sur la race et les contrôles d’identité effectués dans la rue démontrent le racisme institutionnel bien réel auquel sont confrontés nos peuples, malgré le discours public et les célébrations entourant la réconciliation. »

– Chief Bob Chamberlin – Vice-président de l’Union of British Columbia Indian Chiefs

 

« On n’a pas de policiers racistes. On a des policiers, qui sont des citoyens, qui nécessairement ont des préjugés […] comme tous les citoyens peuvent en avoir. C’est cet aspect qu’il faut comprendre, et c’est un enjeu complexe […]. En tant que chef de police, ce que je veux, c’est une ville sécuritaire, alors on doit trouver l’équilibre entre respecter les droits des gens et permettre aux policiers de faire leur travail. »

– Sylvain Caron – Chef du Service de police de Montréal

 

Cliquez pour télécharger la trousse complète (PDF) et lire un profil instantané des régions touchées au Canada.

  • Profil : Vancouver, Colombie-Britannique
  • Profil : Territoire inuit
  • Profil : Winnipeg, Manitoba
  • Profil : Toronto, Ontario
  • Profil : Ottawa, Ontario
  • Profil : Montréal, Québec
  • Profil : Halifax, Nouvelle-Écosse

Regardez Will Prosper parler du profilage. 

 

3. Comment examiner le profilage ?

De nombreux experts et membres des communautés ont décrit l’impact du profilage sur les communautés et, plus précisément, sur leur vie.

Dans cette section de la trousse, nous entreprenons d’analyser le profilage, d’explorer les enjeux qui y sont associés et d’approfondir notre compréhension de ce phénomène. Ce processus comporte deux volets. Premièrement, dans le cadre d’une analyse, nous posons la question : « Pourquoi y a-t-il du profilage? » Cette section résume la cause, les répercussions et les implications du profilage, telles qu’elles ont été exprimées par divers intervenants. Dans un deuxième temps, nous entreprenons l’analyse narrative du profilage en présentant les expériences vécues par les victimes du profilage, les personnes au pouvoir et d’autres membres de la communauté. Cela brosse un tableau du phénomène qui tient compte de nombreuses perspectives différentes.

Pourquoi y a-t-il du profilage?

La recherche effectuée pour créer cette trousse a permis de dégager trois réponses distinctes à cette question :

  • Nous n’en parlons pas assez
  • Nous n’en faisons pas assez
  • Nous ne comprenons pas assez bien le phénomène

Cliquez pour télécharger la boîte à outils complète (PDF) et découvrez comment examiner la question du profilage au Canada.

Regardez les vidéos suivantes pour entendre les expériences vécues de Jeannette et Pierre, Julie et Antoine et Will.

Jeannette et Pierre 

Julie et Antoine 

Will 

 

4. Qu’est-ce que l’impasse ?

Quelle est l’impasse quant au profilage? Il semblerait que quelque chose nous empêche d’avancer. Cette section vise à démystifier le pourquoi et le comment de l’impasse qui nous empêche de résoudre ce problème sociétal et psychologique bien réel qu’est le profilage.

Le profilage est un problème persistant, qui, en apparence, est impossible à résoudre. Il semblerait que cette impasse existe pour diverses raisons. Certaines personnes ne veulent pas reconnaître le profilage ni en parler. Et quand il y a une volonté d’en parler, certains nient son existence, tandis que d’autres ne savent pas comment ouvrir la conversation. Même quand les gens savent comment en parler, il demeure extrêmement difficile de s’y attaquer. Le profilage et la discrimination sont parfois au croisement de valeurs et de priorités contradictoires.

Cliquez pour télécharger la boîte à outils complète (PDF) et découvrez l’impasse au Canada.

Regardez Will Prosper parler de l’impasse entourant le profilage au Canada. 

 

5. Quelles sont les options possibles pour l’avenir ?

Le phénomène du profilage est complexe et varié. Il crée sans conteste des défis difficiles à surmonter et des culs-de-sac apparents. Mais malgré l’impasse, les communautés et la police elle-même s’efforcent de trouver des solutions diverses.

Au fil des ans, des gens et des communautés ont proposé et mis en œuvre diverses solutions pour contrer le profilage racial et social. Même si ces solutions sont basées sur une variété d’approches, les gens sont au cœur de chacune d’entre elles. Bien qu’aucune solution ou approche unique ne puisse être considérée comme exhaustive ou définitive, elles règlent toute une partie du problème et se recoupent parfois dans leur nature. Trois de ces approches sont présentées ici.

  • Des solutions pour informer et éduquer
  • Des solutions pour renforcer la confiance et la communication
  • Des solutions pour créer des processus et des systèmes

Cliquez pour télécharger la boîte à outils complète (PDF) et découvrir les solutions proposées.

Regardez Will Prosper parler de certaines solutions possibles.