Nouvelle vidéo explicative de Paysage de l’espoir

Paysage de l’espoir, une initiative d’arts numériques éducatifs axée sur les jeunes a été lancée en février 2019 à Montréal, au Canada, par le biais d’une série d’ateliers suivis d’un spectacle impliquant les participants. Dans cette vidéo explicative de neuf minutes, les cofondateurs, Vivek Venkatesh, directeur du projet Someone et cotitulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, et professeur agrégé en pratiques inclusives en arts visuels au département d’éducation artistique à la faculté des beaux-arts et Owen Chapman, professeur agrégé au département de communication de l’Université Concordia, décrivent cet effort comme « un projet multipartite destiné aux jeunes qui amplifie la voix de ceux-ci en matière de résilience ». Ce projet est basé sur Paysage de la haine, un collectif multimédia qui explore la manière dont les médias sociaux propagent le discours de haine.

Les autres collaborateurs du projet incluent Annabelle Brault, chargée de cours en musicothérapie au département de thérapie par les arts créatifs de l’Université Concordia, et Sandra Chang-Kredl, professeure agrégée au département d’éducation, qui a conçu un programme de formation destiné aux éducateurs et aux jeunes concernant la haine et la discrimination dans les médias sociaux. La professeure Chang-Kredl soutient que de tels programmes d’arts médiatiques sont à la pointe de la création d’impacts concrets sur les jeunes.

Bien que le projet se concentre sur la création d’un espace d’expression pour les jeunes sur ces sujets, Paysage de l’espoir contribue également à éliminer les barrières entre les universités et le public grâce à l’accessibilité, aux ressources universitaires et aux agences de financement qui le soutiennent.