La recherche montre qu’il est possible d’acquérir une pensée critique en débattant en classe des questions controversées et en écrivant sur ces questions. Quand les étudiants sont incités à s’exprimer par écrit (dans une dissertation ou un poème, par exemple) sur un sujet soulevant la controverse, ils exercent, tout à la fois, leurs aptitudes à communiquer ainsi que leurs facultés à penser de façon critique. Pour les étudiants, les cours de littérature constituent des moments privilégiés pour s’exprimer et exercer leur sens critique, puisque cette discipline aborde souvent les questions qui sont matière à controverse, comme celles que les étudiants sont susceptibles de rencontrer aussi bien en naviguant sur Internet que dans la vie de tous les jours.

Le présent projet vise donc à proposer aux professeurs des activités de groupe qui leur permettront d’exploiter la puissance des médias sociaux pour mobiliser les capacités critiques de leurs étudiants dans le cadre d’exercices de lecture, d’écriture et de réflexion. Des listes de fichiers audio et vidéo, des sujets de discussion, des suggestions de lecture, des sujets de rédaction, des barèmes de notation ainsi que des activités d’écriture sont fournis pour faciliter la mise en lumière de l’extrémisme et de ses conséquences.

Objectifs d’apprentissage :

  • Comprendre les notions d’extrémisme et de modérantisme.
  • Appliquer son sens critique dans le cadre de discussions par Internet et en classe.
  • Écrire de façon critique sur l’extrémisme et le modérantisme.
  • Découvrir divers poèmes et textes littéraires entrant dans le cadre d’une étude de l’extrémisme et du modérantisme;
  • Écrire de manière créative sur l’extrémisme et le modérantisme.

Projet de dédramatisation des questions controversées, grâce à la littérature PDF

Laisser un commentaire